Une lanterne avec les paroles de personnes mal-logées installée devant le Parlement canadien.

À la veille du grand départ de la marche De villes en villages pour le droit au logement, demain à 10h30, une grande lanterne avec les paroles de personnes mal-logées est installée devant le Parlement canadien.

La lanterne géante, produite par l’artiste engagée Claude Majeau a été réalisé avec les dessins et les mots de 80 personnes mal logées.

Lors d’une série d’activités exploratoires sur la thématique des états de manque produit par les difficiles conditions de logement, les participantes et participants ont réalisé de petites lanternes chinoises.

Tout comme l’expression « éclairer la lanterne de quelqu’un », le projet « Lumière sur le droit au logement » vise à faire comprendre la dure réalité des personnes mal logées au Québec autrement que par des statistiques.

Espérons que le gouvernement Trudeau fasse davantage pour répondre à l’espoir de toutes ces personnes  mal-logé.e.s ou itinérantes d’avoir enfin un logement social !

Tout au long de la marche, les lanternes géantes veilleront à ce que la situation des mal-logées soit visible dans les différentes régions du Québec.

Pour en savoir plus sur les lanternes: http://www.frapru.qc.ca/lanternes/
Pour tout savoir sur la programmation de la marche: http://www.frapru.qc.ca/category/marche2018/programmation/

More infos in English about the March: https://bit.ly/2wqOG7f

#DeVillesEnVillages