1er juillet: le gouvernement Legaut doit faire connaître largement l’aide disponible

Montréal, le 11 juin  2020 – À 3 semaines du 1er juillet, la ministre de l’Habitation Andrée Laforest a annoncé ce matin son plan d’action. Même s’il reçoit très favorablement l’annonce de 1800 suppléments au loyer d’urgence pour les ménages qui se retrouveront sans logis, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) déplore que les autres mesures soient du réchauffé. Alors que l’aide actuellement offertes aux ménages locataires en difficulté ne se résume qu’à une liste de logements trop chers, dans le contexte exceptionnel de crise sanitaire et de pénurie de logements préexistante, le regroupement craint qu’elles soient insuffisantes pour assurer « que personne ne se retrouvera à la rue », comme la ministre l’a affirmé ces dernières semaines.

Lire la suite »

À un mois du 1er juillet, le FRAPRU sonne l’alarme et presse Québec de s’assurer qu’aucun ménage locataire ne sera sans toit

Montréal et Québec, le 1er juin 2020 – À un mois du 1er juillet, le FRAPRU a tenu ce matin une mobilisation virtuelle réunissant 100 personnes de Montréal, l’Outaouais, la Montérégie, l’Estrie, l’Abitibi-Témiscamingue, la Mauricie, la Capitale-Nationale, le Bas-Saint-Laurent, les Laurentides, Lanaudière et le Saguenay Lac-Saint-Jean, pour dénoncer le sort actuellement réservé aux personnes à risque de se retrouver sans logis à la fin du mois. Selon le regroupement, la situation est alarmante et exige des mesures d’aide d’urgence exceptionnelles. En raison d’un problème technique inattendu, seulement 100 personnes ont pu se joindre au rassemblement, mais une heure après le début de celui-ci, la retransmission vidéo avait été vue 2600 fois.

Lire la suite »

Québec doit financer un grand chantier de logements sociaux dans son plan de relance

Montréal, le 20 mai 2020 – Au moment où la pandémie affecte cruellement les ménages mal-logés, 27 organisations sociales, syndicales, féministes, communautaires et autochtones joignent leur voixau Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) et demandent que le développement massif de logements sociaux et communautaires soit inscrit dans l’énoncé économique du gouvernement de François Legault, prévu autour du 24 juin. Selon ces organisations, la crise sanitaire et la crise économique prévisible viennent dangereusement aggraver la crise du logement présente dans plusieurs villes.

Lire la suite »

Du logement social pour mieux protéger nos communautés contre les crises

Alors que les crises – sanitaire, économique, du logement et climatique – se multiplient au Québec, creusant les inégalités et menaçant toujours plus le droit au logement, 26 organisations sociales, syndicales, autochtones, féministes et communautaires joignent leurs voix au FRAPRU pour demander que les plans de relance prévus par les gouvernements comprennent un développement conséquent de logements sociaux et communautaires. 

La crise sanitaire l’a encore une fois démontré : l’équilibre fragile dans lequel vivent plusieurs ménages est vite mis à mal. Alors que le logement est un déterminant de la santé, le droit au logement des locataires les plus vulnérables est plus que jamais compromis.

La pandémie a mis en lumière les limites du marché locatif privé pour répondre au besoin fondamental de se loger : quand on perd la moitié de son revenu ou que nos dépenses d’épicerie augmentent drastiquement, le prix élevé du loyer devient un problème encore plus criant.  Quand en plus sévit une pénurie de logements locatifs qui complique la recherche de logement et laisse plus de place aux abus et à la discrimination, la situation peut tourner au drame pour de trop nombreuses personnes.

Lire la suite »

Règlement pour une métropole mixte : Montréal doit revoir ses objectifs d’inclusion de logements sociaux à la hausse !

Montréal, le 14 mai 2020 – Alors que le rapport de l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) au sujet du Règlement pour une métropole mixte, publié ce matin, reconnaît l’ampleur des besoins des ménages locataires montréalais en demandant à la Ville d’aller de l’avant avec le volet social de son règlement, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) déplore qu’il n’y ait aucune recommandation à l’effet d’augmenter le pourcentage d’inclusion de logements sociaux.

Lire la suite »

Covid-19 et crise du logement: des mesures déconnectées de la réalité des locataires

Montréal, le 5 mai 2020 – Le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) est profondément déçu par les critères d’éligibilité imposés par le gouvernement Legault pour son programme de prêts sans intérêt aux locataires affectés par la crise sanitaire. L’organisme, qui avait pourtant salué ce début de réponse lors de son annonce, constate à la lecture des détails supplémentaires rendus disponibles par la Société d’Habitation du Québec, que trop de ménages en sont exclus. Il demande à Québec de réajuster le tir cette semaine, avant que ne soient rendus disponibles les formulaires de demandes.

Un système de prêts trop restrictif

Lire la suite »

Mesures d’aide aux locataires en vue du 1er juillet: un début de réponse trop timide

Québec et Montréal, le 29 avril 2020 – Le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) accueille positivement l’annonce par la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, de deux mesures en habitation visant à venir en aide aux ménages locataires affectés par la crise sanitaire. Celles-ci incluent un système de prêts sans intérêts et un programme d’aide à l’hébergement d’urgence pour les ménages en attente d’un logement dont la construction est retardée. Le regroupement est cependant extrêmement déçu qu’aucune aide ne soit encore annoncée pour rassurer les locataires n’ayant pas renouvelé leur bail et qui n’auront pas réussi en à trouver un autre en vue du 1er juillet.

Lire la suite »

Logement et COVID-19: Un plan d’action est nécessaire maintenant en vue du 1er juillet

Montréal, 9 avril 2020 – Le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) et le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) sont très déçus des réponses fournies aujourd’hui par le premier ministre François Legault concernant la situation des locataires du Québec devant déménager le 1er juillet. M. Legault affirme qu’il est encore trop tôt pour décider du report des déménagements et de la prolongation des baux, évoquant même que cela sera étudié « dans les prochaines semaines ». Pour les deux regroupements, il est urgent que le gouvernement aille dans cette direction afin d’éviter que des milliers de locataires se retrouvent sans logis dans les prochains mois.

Lire la suite »

COVID-19 et droit au logement

Si vous êtes locataire et que vous craignez de ne pas trouver de logement à l’approche du 1er juillet, cliquez ici.

Alors que le Québec n’est pas épargné par la pandémie mondiale, tous les ménages ne sont pas égaux face aux conséquences qu’impliquent l’épidémie de la Covid-19. Perte de revenus et dépenses imprévues liées au confinement; pressions de propriétaires ou de compagnies de gestion immobilière pour payer le loyer ou pour accepter des visites de leur logement; angoisse de se retrouver à la rue faute de logement disponible le 1er juillet pour les ménages, etc., en somme, les locataires à faible et modeste revenu sont très durement affectéEs par la crise sanitaire qui perdure. 

Comme la conjoncture évolue vite, afin de vous permettre de rester à jour et de trouver des ressources en cas de problème de logement ou de perte de revenu, nous avons créé une section Covid-19 sur notre site Internet.


Vous y trouverez :

Les revendications en temps de Covid-19 portées par le FRAPRU afin que les gouvernements Legault et Trudeau mettent en place des mesures qui permettent réellement d’assurer que le droit au logement ne sera pas plus bafoué qu’il ne l’est déjà au Québec ;

Les mesures gouvernementales mises en place pour les locataires;

Les coordonnées des comités logement au Québec durant l’urgence sanitaire;

Les mesures relatives aux logements sociaux ou locataires de logement social.

COVID-19 : Des mesures urgentes pour aider les locataires à affronter le 1er avril réclamées par le FRAPRU et le RCLALQ

Montréal, 25 mars 2020 – À une semaine du 1er avril, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) et le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) unissent leur voix pour réclamer, de manière urgente, des mesures concrètes du gouvernement Legault pour venir en aide aux ménages locataires qui ne seront pas en mesure de payer leur prochain mois de loyer. 

Lire la suite »