Vous devez déménager et ne trouvez pas de logement?

Si vous avez un problème de logement ou craignez de vous retrouver sans logement à l’approche du 1er août, n’attendez pas: contactez le FRAPRU (514 522-1010) ou le Comité logement de votre secteur.

Si vous risquez de vous retrouver sans logement dans les prochains mois et que vous résidez dans l’une des villes citées dans le tableau ci-bas, contactez votre Office municipal d’habitation (OMH) pour faire part de votre situation et demander de l’aide. À Montréal et Longueuil, il faut composer le 311. Pour les autres villes, contactez le service à la clientèle de la SHQ, au 1 800 463-4315. Dans tous les cas, contacter également le FRAPRU ou le comité logement de votre territoire pour l’informer de votre situation.

Lire la suite »

350 ménages locataires sans bail au 2 juillet

Montréal, le 2 juillet 2020 — Le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), qui a présenté ce matin son bilan de la journée des déménagements, prend bonne note de l’annonce aujourd’hui, par la Société d’Habitation du Québec, que le travail d’accompagnement auprès des ménages locataires demandant de l’aide pour se loger se poursuivra tant et aussi longtemps que de telles demandes s’exprimeront. L’organisme comprend que dans les municipalités où il n’y a pas de service d’aide les locataires à risque de se retrouver sans logement pourront continuer à s’adresser au Centre des relations avec la clientèle de la SHQ au 1 800 463-4315. Le FRAPRU demande au gouvernement de publiciser largement cette information. Alors que les critères d’admissibilité aux suppléments au loyer d’urgence peuvent être restrictifs à certains égards, il demande également que les locataires risquant une éviction dans les prochaines semaines parce que n’ayant pu payer leur loyer durant le confinement, n’en soient pas exclus.

Lire la suite »

Bilan du 1er juillet du FRAPRU – Crise du logement: une situation intolérable

Montréal, le 2 juillet 2020 – Au lendemain du 1er juillet, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) présente son 20e bilan de la journée des déménagements. L’état des lieux qu’il dresse est alarmant. L’organisme constate que la situation reste très tendue pour de trop nombreux ménages locataires québécois, affectés par la pénurie de logements locatifs, en contexte de pandémie. Le FRAPRU est très inquiet pour l’avenir, à court, moyen et à long terme, si le gouvernement québécois ne met pas en place les mesures adéquates pour mieux protéger les ménages locataires et ne finance pas rapidement le logement social à la hauteur des besoins.

Lire la suite »

Le FRAPRU demande à François Legault de faire de la crise du logement une priorité

Montréal, le 18 juin 2020 – À la veille de l’énoncé économique, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) clôt une série d’actions locales par un rassemblement devant les bureaux de la Coalition Avenir Québec (CAQ), dans le quartier Pointe-Saint-Charles, organisé conjointement avec le Regroupement Information logement (RIL). Le regroupement et ses membres réclament non seulement que l’aide promise pour les sans-logis du 1er juillet soit distribuée partout où des locataires en ont besoin, mais également que le gouvernement prévoit des investissements ambitieux dans le logement social au cours des prochains mois. Au même moment, des rassemblements se tiennent à Longueuil, devant le bureau de circonscription du ministre Lionel Carmant, et à Sherbrooke, devant celui de la députée caquiste Geneviève Hébert.

Alors que la crise sanitaire et la pénurie de logements mettent en évidence l’incapacité croissante du marché locatif privé à répondre aux besoins des locataires à modeste et à faible revenus, le FRAPRU demande au gouvernement Legault de consentir des investissements supplémentaires dans son plan de relance économique post-pandémie pour la construction de logements sociaux. Selon le regroupement, ces investissements sont incontournables pour que le logement puisse être réellement au cœur de la relance verte et solidaire visée par Montréal et plusieurs autres municipalités.

Lire la suite »

1er juillet: le gouvernement Legaut doit faire connaître largement l’aide disponible

Montréal, le 11 juin  2020 – À 3 semaines du 1er juillet, la ministre de l’Habitation Andrée Laforest a annoncé ce matin son plan d’action. Même s’il reçoit très favorablement l’annonce de 1800 suppléments au loyer d’urgence pour les ménages qui se retrouveront sans logis, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) déplore que les autres mesures soient du réchauffé. Alors que l’aide actuellement offertes aux ménages locataires en difficulté ne se résume qu’à une liste de logements trop chers, dans le contexte exceptionnel de crise sanitaire et de pénurie de logements préexistante, le regroupement craint qu’elles soient insuffisantes pour assurer « que personne ne se retrouvera à la rue », comme la ministre l’a affirmé ces dernières semaines.

Lire la suite »

À un mois du 1er juillet, le FRAPRU sonne l’alarme et presse Québec de s’assurer qu’aucun ménage locataire ne sera sans toit

Montréal et Québec, le 1er juin 2020 – À un mois du 1er juillet, le FRAPRU a tenu ce matin une mobilisation virtuelle réunissant 100 personnes de Montréal, l’Outaouais, la Montérégie, l’Estrie, l’Abitibi-Témiscamingue, la Mauricie, la Capitale-Nationale, le Bas-Saint-Laurent, les Laurentides, Lanaudière et le Saguenay Lac-Saint-Jean, pour dénoncer le sort actuellement réservé aux personnes à risque de se retrouver sans logis à la fin du mois. Selon le regroupement, la situation est alarmante et exige des mesures d’aide d’urgence exceptionnelles. En raison d’un problème technique inattendu, seulement 100 personnes ont pu se joindre au rassemblement, mais une heure après le début de celui-ci, la retransmission vidéo avait été vue 2600 fois.

Lire la suite »

Québec doit financer un grand chantier de logements sociaux dans son plan de relance

Montréal, le 20 mai 2020 – Au moment où la pandémie affecte cruellement les ménages mal-logés, 27 organisations sociales, syndicales, féministes, communautaires et autochtones joignent leur voixau Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) et demandent que le développement massif de logements sociaux et communautaires soit inscrit dans l’énoncé économique du gouvernement de François Legault, prévu autour du 24 juin. Selon ces organisations, la crise sanitaire et la crise économique prévisible viennent dangereusement aggraver la crise du logement présente dans plusieurs villes.

Lire la suite »

Du logement social pour mieux protéger nos communautés contre les crises

Alors que les crises – sanitaire, économique, du logement et climatique – se multiplient au Québec, creusant les inégalités et menaçant toujours plus le droit au logement, 26 organisations sociales, syndicales, autochtones, féministes et communautaires joignent leurs voix au FRAPRU pour demander que les plans de relance prévus par les gouvernements comprennent un développement conséquent de logements sociaux et communautaires. 

La crise sanitaire l’a encore une fois démontré : l’équilibre fragile dans lequel vivent plusieurs ménages est vite mis à mal. Alors que le logement est un déterminant de la santé, le droit au logement des locataires les plus vulnérables est plus que jamais compromis.

La pandémie a mis en lumière les limites du marché locatif privé pour répondre au besoin fondamental de se loger : quand on perd la moitié de son revenu ou que nos dépenses d’épicerie augmentent drastiquement, le prix élevé du loyer devient un problème encore plus criant.  Quand en plus sévit une pénurie de logements locatifs qui complique la recherche de logement et laisse plus de place aux abus et à la discrimination, la situation peut tourner au drame pour de trop nombreuses personnes.

Lire la suite »

Règlement pour une métropole mixte : Montréal doit revoir ses objectifs d’inclusion de logements sociaux à la hausse !

Montréal, le 14 mai 2020 – Alors que le rapport de l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) au sujet du Règlement pour une métropole mixte, publié ce matin, reconnaît l’ampleur des besoins des ménages locataires montréalais en demandant à la Ville d’aller de l’avant avec le volet social de son règlement, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) déplore qu’il n’y ait aucune recommandation à l’effet d’augmenter le pourcentage d’inclusion de logements sociaux.

Lire la suite »

Covid-19 et crise du logement: des mesures déconnectées de la réalité des locataires

Montréal, le 5 mai 2020 – Le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) est profondément déçu par les critères d’éligibilité imposés par le gouvernement Legault pour son programme de prêts sans intérêt aux locataires affectés par la crise sanitaire. L’organisme, qui avait pourtant salué ce début de réponse lors de son annonce, constate à la lecture des détails supplémentaires rendus disponibles par la Société d’Habitation du Québec, que trop de ménages en sont exclus. Il demande à Québec de réajuster le tir cette semaine, avant que ne soient rendus disponibles les formulaires de demandes.

Un système de prêts trop restrictif

Lire la suite »