Le FRAPRU

Le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) est un regroupement national pour le droit au logement fondé en 1978, dont la priorité d’action est le logement social. Il est également actif sur les enjeux d’aménagement urbain, de lutte contre la pauvreté et de promotion des droits sociaux.

Pour en savoir plus sur son histoire, c’est ici.

Orientations

1

    Le FRAPRU considère le logement comme un droit fondamental, un bien essentiel, auquel tous et toutes doivent avoir pleinement accès, quels que soient leur revenu, leur statut social, leur origine ethnique, leur sexe, leur identité de genre, leur orientation sexuelle, leur condition physique ou mentale, etc. Ce droit individuel et collectif doit primer sur le droit de propriété.

2

Le FRAPRU considère que l’État doit jouer un rôle central en habitation. L’entreprise privée, basée sur la seule logique du profit et qui fait du logement une marchandise comme les autres, s’avère incapable de respecter ce droit et de permettre l’accès de toutes et de tous au logement. C’est pourquoi l’État doit développer en priorité le logement social et assurer la présence d’un secteur non-spéculatif fort, sous forme de logements publics, coopératifs et sans but lucratif. L’État doit aussi contrôler le marché privé de l’habitation.

3

Le FRAPRU vise le plus grand contrôle de l’ensemble des citoyens et des citoyennes sur leurs conditions de logement, l’aménagement de leur quartier et leur milieu de vie.

Fonctionnement

Conformément à ses statuts et règlements, les décisions du FRAPRU sont votées par ses groupes membres participants, dans le cadre de différentes instances démocratiques.

Son congrès annuel permet de décider des grandes orientations et des priorités de travail de l’année à venir.

Ses quatre assemblées générales par année, permettent de définir des positions et des interventions plus précises.

 

Le conseil d’administration (élu lors des congrès) voit surtout à la bonne gestion de l’organisme, mais peut prendre certaines décisions sur des dossiers nécessitant une réponse plus urgente.

Pour 2023-2024, les membres du CA du FRAPRU sont :

  • Marie-Ève Duchesne, Comité populaire Saint-Jean-Baptiste, Québec, présidente;
  • Arnaud Duplessis-Lalonde, Comité logement de Rosemont, Montréal, vice-président;
  • Réal Brais, Comité logement Rive-Sud, trésorier;
  • Lili Bergeron, Infologis de l’Est de l’île de Montréal, conseillère;
  • Karina Montambeault, Comité logement Ahuntsic-Cartierville, Montréal, conseillère;
  • Marie-José Corriveau, coordonnatrice du FRAPRU, secrétaire.

 

La permanence du FRAPRU est actuellement composée de 4 personnes. Même si elles travaillent en collégialité et se partagent les dossiers et les représentations, elles ont aussi certaines responsabilités spécifiques.

  • Marie-José Corriveau, coordonnatrice ;
  • Véronique Laflamme, porte-parole ;
  • Céline Magontier, organisatrice;
  • Catherine Lussier, organisatrice;
  • Stéphanie Barahona, organisatrice;
  • Carl Lafrenière, organisateur.