Le Comité Maison de chambres de Québec premier récipiendaire du Prix François Saillant – Reconnaître l’action collective pour faire du droit au logement une réalité

Québec, le 5 novembre 2019 – La première initiative primée dans le cadre du prix François Saillant a été dévoilé cet après-midi à Québec, lors du 13e Rendez-vous de l’habitation organisé par la Société d’Habitation du Québec. C’est le Comité Maison de chambres de Québec (CMCQ) qui remporte le prix de 2019, pour son projet Ma chambre, mes droits – De l’information portant sur les droits, recours et responsabilités des personnes vivant en chambre et conçue par un groupe d’experts de vécu habitant ou ayant habité en chambre, accompagnés de partenaires.

Le prix François-Saillant, instauré cette année à l’initiative de la Caisse d’économie solidaire et du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), vise à reconnaître une action collective participant à l’avancement du droit au logement et à l’amélioration des conditions d’habitation dans les quartiers, villes et villages du Québec.

C’est parce qu’elle reconnaît l’importance d’une telle action collective que la Caisse d’économie solidaire finance la bourse de 5000 $ qui est associée au Prix François-Saillant, du nom de l’ancien porte-parole du FRAPRU et militant communautaire québécois.

Selon François Saillant, qui a remis lui-même le prix au CMCQ, « le projet Ma chambre, mes droits met parfaitement en valeur la solidarité entre d’ex-chambreurs et d’ex-chambreuses, envers ceux et celles qui le sont actuellement et qui ont possiblement déjà vécu l’itinérance, la vivent encore ou sont à risque de se retrouver à la rue. En plaçant les gens directement concernés au cœur de l’intervention, il démontre aussi le pouvoir de l’action collective pour promouvoir les droits des locataires et le droit au logement ».

Le comité de sélection a également constaté que Ma chambre, mes droits permet le développement de nouveaux outils permettant de partager cette expérience avec d’autres communautés. Il y voit le signe d’une mobilisation porteuse et fort encourageante pour l’avancement du droit au logement. Il rappelle que la maison de chambres est un rempart contre l’itinérance qui tend encore à s’aggraver, en raison de l’actuelle pénurie de logements, qui touche notamment les quartiers centraux de Québec.

– 30 –

Renseignements

Marie-Reine Roy, Caisse d’économie solidaire : 514 916-1955

Véronique Laflamme, FRAPRU : 418 956-3403

Isabelle Descôteaux, Comité Maison de chambres de Québec : 418 522-4040