Bulletin

Bulletin 138 – Reculs du droit à un logement convenable: où sont Québec et Ottawa?

Le bulletin numéro 138 du FRAPRU est sorti des presses.  Vous pouvez le consulter en ligne ici.

  • Pénurie de logements locatifs dans plusieurs villes, notamment de logements familiaux.
  • Pressions sur les locataires de longue date pour leur arracher des hausses de loyer abusives, ou racheter leur bail et les remplacer, en imposant des loyers exorbitants.
  • « Réno-victions » et conversions en condos accélérant la gentrification des secteurs centraux, chassant les plus vulnérables.
  • Discriminations contre les familles, les aînéEs, les personnes racisées et les pauvres.
  • Parc de logements locatifs vieillissant, mal entretenu et mis à mal par les dérèglements climatiques.
  • Accroissement marqué de l’itinérance visible et invisible.
  • Manque criant de logements sociaux.

Pendant ce temps, des HLM sont barricadés parce qu’ils sont devenus inhabitables.  Les logements construits avec l’aide d’Ottawa, supposés être abordables, sont loués à 1000 $, voire 1200 $ par mois, et d’autres sont promis à plus de 1500 $ par mois.  Quelque 15 000 logements sociaux annoncés depuis 10 ans ne sont toujours pas sortis de terre et les sommes disponibles ne permettront d’en construire que la moitié. La réaction des gouvernements fédéral et québécois est en dessous de tout.  Au cours des prochains mois, les membres du FRAPRU ne les épargneront pas!

Dans cette édition:

La crise du logement s’aggrave au Québec et le gouvernement se traine les pieds

Caravanes du FRAPRU, octobre 2011. Photo: Patrick Landry

L’économie « roule » au Québec; le taux de chômage atteint des planchers historiques (4,8 % en septembre), mais le droit au logement recule.  Le gouvernement Legault encourage la croissance économique de maintes manières, mais sans intervenir, ou si peu, au plan de l’habitation, abandonnant aux forces du marché les ménages qui ne profitent pas du développement économique. Pourtant, des solutions existent; elles sont requises maintenant.

Lire la suite »

Gouvernement minoritaire à Ottawa: la balance du pouvoir pourrait favoriser le logement social

Le 21 octobre dernier, un gouvernement minoritaire a été élu à Ottawa.  Ce pourrait être l’occasion d’obtenir un réengagement fédéral dans le logement social.

Lire la suite »

Pour une justice sociale et environnementale


Contingent du FRAPRU lors de la manifestation pour le climat, réunissant un demi million de personnes, à Montréal, le 27 septembre 2019. Photo :  Céline Magontier.

Le 27 septembre dernier, une incroyable mobilisation a eu lieu dans de nombreuses régions du Québec dénonçant l’inaction des gouvernements face à l’urgence climatique. Une mobilisation qui prend racine dans les menaces des dérèglements climatiques, de perte de la biodiversité et l’augmentation des gaz à effet de serre (GES).

Lire la suite »

Pour du logement social maintenant!

Pour obtenir du gouvernement québécois des engagements financiers ambitieux pour le logement social, le FRAPRU lance une nouvelle campagne.  Pendant deux ans, il parcourra le Québec pour mettre en lumière les problèmes de logement vécus par les locataires et les projets de logements sociaux portés dans les régions.  Intitulée Pour du logement social maintenant!, la campagne culminera par un camp des mal-logéEs, au printemps 2021, dans la grande région de Montréal.

Lire la suite »

Bulletin 137 – Élections fédérales et logement : Cibler la bonne solution et répondre aux besoins les plus urgents

Le bulletin numéro 137 du FRAPRU est sorti des presses.  Vous pouvez le consulter en ligne ici.

Alors que 244 120 ménages locataires du Québec ont déjà des besoins urgents d’un logement adéquat, plusieurs villes québécoises voient poindre une pénurie de logements locatifs qui va détériorer la situation. Les partis politiques fédéraux sont directement interpelés; la première stratégie canadienne sur le logement ne donnant toujours pas les résultats escomptés. 

Des engagements ambitieux doivent être pris afin que les fonds fédéraux permettent réellement de faire face à la crise du logement et de protéger les logements sociaux déjà construits.

Les partis en lice aux élections feront-ils le bon choix?  Logement abordable ou logement social? Vont-ils continuer à miser sur le logement abordable, qui ne répond pas réellement aux besoins, ou enfin financer le logement social, la seule formule permettant de mettre en œuvre le droit au logement?

Dans cette édition :

Retour d’Ottawa dans le logement : des avancées minces et fragiles

Photo : Véronique Laflamme

Il y a longtemps qu’un gouvernement, à Ottawa, n’avait pas parlé autant de logement que celui de Justin Trudeau. Après le règne pénible des Conservateurs de Stephen Harper qui a pratiquement ignoré les ménages mal-logés, les locataires à faible revenu habitant dans les logements sociaux, les personnes et les familles itinérantes et les communautés autochtones, il faut dire que la différence de discours était notable. Malgré l’adoption de la première Stratégie canadienne sur le logement, on peut dire que l’éléphant a accouché d’une souris.

Lire la suite »

Stratégie canadienne sur le logement : Bilan mitigé

Photo : Céline Magontier

La Stratégie canadienne sur le logement (SCL) a été présentée par le gouvernement Trudeau le 22 novembre 2017. Elle est venue coordonner l’application des mesures budgétaires prévues dès 2016, marquant l’accroissement des investissements fédéraux dans le logement.

Lire la suite »

Logement autochtone : Une stratégie distincte qui se fait attendre

Photo : Priscilla Bittar

Les conditions de logement dans les communautés autochtones et celles des Autochtones vivant hors des « réserves » continuent d’être parmi les plus déplorables au pays. Selon les données du Recensement de 2016, un ménage autochtone sur cinq vit dans un logement qui a besoin de réparations majeures; en comparaison, 6 % de la population non autochtone déclare vivre dans un logement nécessitant ces réparations.  Au Nunavut et au Nunavik, la situation est appelée à se détériorer encore davantage, à cause du réchauffement climatique qui fait fondre le pergélisol; les maison s’enfoncent littéralement dans la boue, faisant des InuitEs des réfugiéEs climatiques.

Lire la suite »

Adoption du projet de loi C-97 : Un premier pas pour reconnaître le droit au logement

Photo : François Roy

Depuis 2017, le gouvernement fédéral a tenu une série de consultations sur la reconnaissance du droit au logement pour en arriver à inclure des articles s’y rapportant dans un bill omnibus.  La Loi C-97 a été finalement adoptée par la Chambre des communes et a obtenu la sanction royale, le 21 juin 2019, avec les amendements pour lesquels les organisations en faveur du droit au logement faisaient pression.

Lire la suite »