Bulletin

Lutte à l’itinérance : La consolidation d’une approche globale et communautaire est essentielle

Photo : RSIQ

Par Laury Bacro, Coordonnatrice du Réseau SOLIDARITÉ Itinérance du Québec (RSIQ)

Des orientations fédérales qui risquent de contrecarrer les initiatives en cours

À l’aube de la signature d’une sixième Entente Canada-Québec sur l’itinérance, le Réseau SOLIDARITÉ Itinérance du Québec et ses membres exigent le respect des orientations et des priorités du Québec en matière de lutte à l’itinérance dans la redistribution des financements fédéraux de lutte à l’itinérance pour promouvoir une approche globale et communautaire et une diversité d’actions en itinérance.

Lire la suite »

Logements sociaux en péril : Ottawa n’a pas fait la moitié du travail

Photo : Céline Magontier

D’ici peu, la plupart des logements sociaux construits avant 1994 avec des fonds fédéraux — dont les 74 200 HLM du Québec — ne bénéficieront plus d’aides fédérales; on dit qu’ils arrivent en « fin de convention »[1].  Aussitôt élue, l’équipe de Justin Trudeau a promis qu’elle allait faire le nécessaire pour les préserver.  Ces logements étant âgés et souvent en mauvais état, Ottawa a prévu des sommes pour les rénover; il a aussi dit vouloir assurer leur « abordabilité » à long terme. 

Lire la suite »

Élections fédérales 2019 : Engagements urgents requis pour stopper la crise du logement!

Le logement n’est pas un bien de consommation ordinaire; il est indispensable à toutes et à tous et c’est un déterminant de la santé et de l’éducation. 

Au Canada, 1,12 million de ménages locataires ont des besoins impérieux de logement, dont 244 120 vivent au Québec.  Le revenu médian de ceux-ci n’est que de 17 612 $ par an et ils habitent dans un logement trop cher, trop petit et-ou en mauvais état[1].  Le privé ne répond pas à leurs besoins, le loyer moyen du marché étant de 760 $ par mois (9120 $ par an)[2]; quant à l’accession à la propriété privée, c’est indéniablement hors de leur portée.

Lire la suite »

Bulletin 136 – Les gouvernements nous font marcher : un mouvement déterminé à obtenir le respect du droit au logement

Le bulletin numéro 136 du FRAPRU est sorti des presses.  Vous pouvez le consulter en ligne ici.

Tout le mois de septembre 2018, des militantes et militants déterminéEs ont marché les 560 km reliant Ottawa à Québec. La marche De villes en villages pour le droit au logement, évènement le plus ambitieux du FRAPRU en 40 ans d’existence, marquera assurément les mémoires. Cette grande marche de 28 jours visait à renforcer les solidarités, à mettre en lumière les graves dénis du droit au logement qui sévissent partout au Québec et à réclamer des engagements ambitieux de la part des gouvernements, afin d’y mettre un terme.

La grande marche s’insérait dans la campagne pluriannuelle « Le logement, un droit! », entreprise en 2014 pour réclamer la réalisation de 50 000 nouveaux logements sociaux au Québec, en 5 ans, et la préservation des logements sociaux réalisés, le tout dans l’esprit de la reconnaissance formelle du droit au logement, tel qu’énoncé dans le Pacte international sur les droits économiques, sociaux et cultures (PIDESC).

Dans cette édition:

Surplus budgétaires et campagnes électorales – Les personnes mal-logées ont assez attendu!

Manifestation de départ de la Marche, à Ottawa, le 2 septembre 2018

Le 1er octobre dernier, lors des élections générales au Québec, les cartes ont été rebrassées avec l’arrivée au pouvoir de la Coalition Avenir Québec. Comme dans plusieurs autres secteurs, les intentions du gouvernement en matière de logement demeurent incertaines, voire inquiétantes. Une chose est claire, le FRAPRU n’attendra pas les bras croisés. Lire la suite »

Du 2 au 29 septembre, le FRAPRU marche plus de 500 km – De villes en villages pour le droit au logement

Lanterne du projet Lumière sur le droit au logement, réalisée par des militants et militantes du Comité logement de Trois-Rivières

 

Avancer pour le droit au logement

Du 2 au 29 septembre, le FRAPRU a organisé une grande marche reliant Ottawa à Québec, un évènement inédit dans ses 40 ans d’histoire. Le trajet n’était pas anodin : l’objectif était d’interpeler les gouvernements du Canada et du Québec pour les urger d’agir! Lire la suite »

Témoignages des marcheuses et marcheurs Jean-Pierre, Julie, Nancy et Patricia

Voici les témoignages de Jean-Pierre, Julie, Nancy, et Patricia qui ont marché un tronçon ou l’entièreté des 550 km. Lire la suite »

Déclaration des marcheurs et marcheuses

Déclaration élaborée par des militants et militantes du FRAPRU qui ont pris part à la Marche Lire la suite »

Bulletin 135 – Tournée pour le droit au logement Le mal-logement, partout au Québec

Le bulletin numéro 135 du FRAPRU est sorti des presses.  Vous pouvez le consulter en ligne ici.

Dans le cadre de sa Tournée pour le droit au logement, le FRAPRU a entendu, dans chacune des villes, des besoins criants et des problèmes complexes. La solution évoquée partout : il faut davantage de logements sociaux pour permettre aux ménages à faible revenu de se loger décemment en fonction de leur revenu.

Ottawa est sur le point d’adopter la première Stratégie canadienne sur le logement, l’occasion de faire avancer le droit au logement, si le gouvernement Trudeau investit les 11,2 milliards $ de sa Stratégie, dans le logement social, dès maintenant.

Au Québec, le gouvernement Couillard va financer cette année seulement 3000 nouveaux logements sociaux, pour tout le territoire. Il n’a toujours pas mené à terme la révision d’AccèsLogis, actuellement caduque. Les paramètres qu’il utilise pour calculer le coût de construction datent de 2009; les coopératives et les OBNL d’habitation n’arrivent plus à livrer leurs projets.

Dans cette édition:

Tournée pour le droit au logement : Des témoignages percutants et des besoins urgents

À Rouyn-Noranda, des militantes et des militants de l’Abitibi, de Montréal et de la Montérégie ont participé à une action dans le cadre de la Tournée pour le droit au logement (photo : Véronique Laflamme)

Du 6 septembre au 2 octobre 2017, Journée mondiale de l’habitat, le FRAPRU a visité cinq régions dans le cadre de sa Tournée pour le droit au logement, visant à donner la parole aux locataires mal-logéEs et à rappeler aux gouvernements fédéral et québécois leurs obligations en matière de droit au logement.

La Tournée a bénéficié de la participation de Leilani Farha, Rapporteure spéciale de l’ONU sur le droit au logement convenable, Christian Nadeau, président de la Ligue des droits et libertés, et Béatrice Vaugrante, directrice générale d’Amnistie internationale Canada francophone, qui ont présidé l’une ou l’autre des cinq audiences populaires.

La Tournée a aussi été l’occasion de lancer la mobilisation pour une activité d’envergure : une grande marche pour le droit au logement, qui reliera Québec et Ottawa, à l’automne 2018!