Communiqués

Publication des «indices» de la Régie du logement: Le FRAPRU invite les locataires à la vigilance et exhorte le gouvernement Legault à intervenir

Montréal, le 18 janvier 2019 – Alors que la Régie du logement publie ses « pourcentages applicables pour le calcul des augmentations de loyer » pour 2019, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) s’inquiète des conséquences des hausses de loyer et du sort des ménages locataires qui éprouvent déjà des difficultés à assumer le coût actuel de leur logement. Au moment où une pénurie de logement de logements locatifs se profile à l’horizon dans plusieurs villes québécoises, il invite les locataires à bien s’informer sur leurs droits et presse le gouvernement du Québec à agir rapidement pour éviter les effets dévastateurs de cette nouvelle crise.

On peut refuser une hausse de loyer

Le FRAPRU recommande aux locataires de faire preuve de vigilance face à la hausse de loyer demandée par leur propriétaire et de s’appuyer sur les indications et le formulaire de calcul publiés  par la Régie du logement.

Les estimations moyennes de la Régie du logement (2019)

Logements chauffés par les locataires: 0,5 %

Logements chauffés par les propriétaires
À l’électricité: 0,4 %
Au gaz: 0,4 %
Au mazout:2,6 %

Lire la suite »

Dossier noir Logement et pauvreté: Les locataires de la Mauricie les plus pauvres au Québec

Trois-Rivières, le 17 décembre 2018– Même si leurs revenus se sont améliorés entre les deux derniers recensements, les locataires de la Mauricie sont les pauvres de toutes les régions administratives du Québec. C’est d’abord l’insuffisance de revenus qui explique leurs problèmes de logement. C’est un des constats fait par le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) et le Comité logement Trois-Rivières lors de la présentation des données locales du 7ème Dossier noir sur le logement et la pauvreté compilé à partir de données, pour la plupart inédites, du recensement mené en 2016 par Statistique Canada. Lire la suite »

Rapport annuel 2017-2018 de la SHQ : Moins du tiers des logements sociaux prévus au budget sont réalisés

Montréal, le 5 décembre 2018 –Le rapport annuel de gestion de la Société d’habitation du Québec publié ce matin confirme les pires craintes du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU).  Il y a des retards importants dans la réalisation des logements sociaux au Québec. Alors que le budget 2017-2018 annonçait 3000 logements sociaux dans le programme AccèsLogis, seulement 731 logements qui ont été construits durant cette période, un creux inégalé depuis la création du programme. L’année précédente, 1742 logements coopératifs et sans but lucratif avaient été réalisés

Le FRAPRU rappelle que c’est le sous-financement d’AccèsLogis, dont les principaux paramètres n’ont pas été indexés depuis 10 ans, qui explique la lenteur du développement. Lire la suite »

L’énoncé économique confirme l’urgence d’améliorer le financement du logement social

Québec, le 3 décembre 2018 – Le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) est scandalisé que 40 % des sommes, déjà insuffisantes, prévues pour la réalisation de nouveaux logement sociaux en 2017-2018 n’aient pas encore été dépensées. C’est ce que révèle l’énoncé économique présenté ce midi par le premier ministre François Legault, qui indique une « économie » de 104 millions de dollars dans le programme AccèsLogis Québec.

Le FRAPRU rappelle que c’est le sous-financement d’AccèsLogis, dont les principaux paramètres n’ont pas été ajustés depuis 2009, qui exlique la lenteur du développement. Selon le regroupement, le gouvernement Legault aurait dû corriger immédiatement ces lacunes pour éviter que la situation ne perdure cette année encore. Lire la suite »

Logements locatifs: vers une nouvelle pénurie grave de logements ?

Québec, le 28 novembre 2018 Les Rapports sur le marché locatif, publiés ce matin par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), font état d’un manque important de logements dans la plupart des agglomérations québécoises de 50 000 habitants et plus. Le phénomène touche sévèrement les régions de Montréal, de Laval, de l’Outaouais, de la Montérégie, de l’Estrie, du Centre-du-Québec, du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie/Les-Îles-de-la-Madeleine, de même qu’en Abitibi-Témiscamingue. Le FRAPRU somme les gouvernements d’agir avant que la situation ne se détériore davantage. Lire la suite »

Retour à une pénurie de logements : les gouvernements doivent rapidement passer à l’action

 

Montréal, le 28 novembre 2018 – Les données contenues dans les Rapports sur le marché locatif, publiées ce matin par la Société canadienne d’hypothèques et de logement, sont alarmantes, selon le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU). Les chiffres parlent d’eux mêmes : dans plusieurs régions métropolitaines et villes québécoises, les taux d’inoccupation des logements locatifs dégringolent en bas du seuil dit d’équilibre de 3%, voire sous la barre du 2%, et les loyers y augmentent beaucoup plus rapidement que l’inflation. « On a tous les indices d’un retour à une pénurie grave de logements, en particulier dans les régions de Gatineau et de Montréal, de même qu’en Montérégie et dans les Basses Laurentides » s’alarme Véronique Laflamme, porte-parole du FRAPRU. « Cette situation démontre clairement l’urgence de débloquer des fonds pour relancer le développement de logements sociaux au Québec », poursuit-elle. Lire la suite »

Un an après l’adoption de la Stratégie canadienne sur le droit au logement: Le FRAPRU somme le ministre Duclos de livrer la marchandise!

Québec, le 22 novembre 2018 – Un an, jour pour jour, après le dépôt de la première Stratégie canadienne sur le logement, des membres du FRAPRU de différentes régions, se préparent à marcher dans les rues de Québec  pour faire entendre leur mécontentement au ministre responsable de l’habitation, Jean-Yves Duclos. « Alors que le compte à rebours vers les élections générales fédérales de 2019 est déjà lancé, peu de chose ont changé pour les ménages locataires mal-logés, depuis l’arrivée au pouvoir des Libéraux », s’inquiète Véronique Laflamme, porte-parole du FRAPRU.  L’organisme demande que le dernier budget avant les élections soit à la hauteur des besoins et des objectifs ambitieux énoncés dans la Stratégie

Le regroupement de défense du droit au logement est particulièrement déçu par la lenteur des investissements découlant de la stratégie et des négociations avec le gouvernement du Québec. Lire la suite »

Logement et pauvreté à Montréal : le mal logement persiste, surtout pour les oubliés de la relance économique

Montréal, le 9 novembre 2018 — Au lendemain du dépôt du budget 2019 de l’administration Plante, le FRAPRU fait le point sur le logement et la pauvreté à Montréal. Le regroupement démontre notamment que si la Ville souhaite réellement répondre aux besoins des ménages mal logés sur son territoire, elle doit revoir ses ambitions en matière de logement social ainsi que corriger son plan de match de lutte à l’insalubrité.

À partir de chiffres, souvent inédits, du recensement mené en 2016 par Statistique Canada, le FRAPRU révèle que malgré la relance économique, il y a persistance de problèmes graves de mal-logement dans la métropole. Lire la suite »

Stratégie de développement de 12 000 logements sociaux et abordables à Montréal: la Ville de Montréal doit talonner les gouvernements Trudeau et Legault pour atteindre ses objectifs

Montréal, le 25 octobre 2018 – Le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) se réjouit que la mairesse de Montréal, Valérie Plante, et la responsable de l’habitation de la Ville, Magda Popeanu, aient réitéré cet après-midi leur objectif de réalisation de 12 000 logements sociaux et abordables en 4 ans. Cependant, le regroupement doute de la capacité de la Ville à y parvenir sans un appui financier substantiel des gouvernements d’Ottawa et de Québec. Lire la suite »

Nouvelle ministre de l’Habitation: Le FRAPRU demande des engagements immédiats en faveur d’AccèsLogis

Montréal, le 18 octobre 2018 – Le FRAPRU espère que la présence  d’une ministre responsable de l’habitation dans le cabinet caquiste, nommé cet après-midi traduise l’importance qui sera accordée  aux dossiers logement dans l’agenda du nouveau gouvernement. Il espère que le gouvernement Legault lancera rapidement un signal clair en allant de l’avant avec la réforme du programme AccèsLogis, attendue depuis des mois. Lire la suite »