Publications

À l’appel des groupes du FRAPRU à Québec, le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste (Compop), le Comité des citoyennes et citoyens du quartier Saint-Sauveur (CCCQSS) et le Comité logement d’aide de Québec ouest (CLAQO) et leurs allié·e·s se sont mobilisés aujourd’hui devant l’Assemblée nationale et dans différents quartiers du la Ville de Québec pour dénoncer les conséquences de l’abandon du logement au seul marché privé. Ils ont réclamé le respect du droit au logement et ont exigé de Québec des investissements supplémentaires dans le programme AccèsLogis.
« Le gouvernement n’a pas compris l’urgence d’agir », telle est la réaction du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) au troisième budget intitulé Un Québec résilient et confiant présenté aujourd’hui par le ministre des Finances, Éric Girard.
À une semaine de la journée internationale des droits des femmes et à la suite de trois féminicides en contexte conjugal en moins de 3 semaines, ayant arraché à la vie Elisapee Angma, Marly Edouard et Nancy Tremblay, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) et l’Alliance des maisons de 2eme étape pour femmes et enfants victimes de violence conjugale (Alliance MH2) lancent un cri du cœur pour le droit au logement des femmes victimes de violence conjugale, particulièrement mal prises en contexte pandémique et de pénurie de logement.
Alors que Le Sud-Ouest est le secteur montréalais où le loyer moyen a le plus augmenté depuis un an, une centaine de personnes et de membres des groupes montréalais du FRAPRU ont manifesté dans les rues de l’arrondissement ce matin, à l’appel du Regroupement Information Logement (RIL) de Pointe-Saint-Charles et du POPIR-Comité Logement.