Communiqués

Entente fédérale-provinciale sur le logement : le FRAPRU déçu, mais pas surpris

Montréal, le 6 octobre 2020 – Même s’il se réjouit que l’Entente entre Québec et Ottawa sur le logement soit enfin officialisée , le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) est déçu par l’insuffisance des sommes annoncées ce matin.  « Les sommes actuellement prévues par Ottawa dans la Stratégie nationale sur le logement sont insuffisantes et ça transparait dans l’entente fédérale-provinciale, d’autant plus qu’une part importante était déjà prévue », souligne Véronique Laflamme, la porte-parole du FRAPRU.

Lire la suite »

Annonce officielle de l’entente fédérale-provinciale sur le logement : les attentes sont grandes

Montréal, le 5 octobre 2020 – Alors que la Journée mondiale sur l’Habitat est soulignée à travers le monde, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) se réjouit que l’Entente entre Québec et Ottawa sur le logement soit enfin officialisée. Le regroupement réagira au dévoilement des détails de l’entente.

Le FRAPRU s’attend à ce que, comme la ministre André Laforest l’a promis il y a quelques semaines en Commission parlementaire, l’entièreté des sommes serve au logement social. Alors qu’une grave crise du logement touche des centaines de milliers de locataires du Québec, le regroupement espère que ce sera le signal de départ du grand chantier de nouveaux logements sociaux qu’il presse le gouvernement Legault de mettre en branle. Il rappelle cependant que les sommes nécessaires à l’entretien des HLM déjà construits, dont les besoins de rénovation sont nombreux, devraient aussi découler de cette entente. Le fédéral met actuellement fin aux subventions qu’il versait pour les locataires des logements sociaux construits ou annoncés avant 1994, au fur et à mesure que les conventions avec les provinces, les coopératives et les organismes sans but lucratif d’habitation prennent fin.

Le FRAPRU souligne d’ores et déjà  que cette entente qui porte sur les sommes dédiées à la province, sur une période de 10 ans, dans le cadre de la Stratégie nationale sur le logement ne règlera pas à elle seule la crise du logement. « Dès l’annonce de la stratégie fédérale il y a 3 ans, nous avons dit que les sommes prévues étaient insuffisantes pour réparer les torts causés par le retrait du fédéral de 1994, qui a privé le Québec de 80 000 nouveaux logements sociaux. Nous espérons que la promesse de bonifier cette stratégie exprimée par le gouvernement Trudeau lors du Discours du Trône se traduira par des investissements supplémentaires dans le logement social, le seul qui n’alimente pas la spéculation immobilière », rappelle Véronique Laflamme, la porte-parole du FRAPRU.

La porte-parole du FRAPRU sera disponible pour des entrevues suite à l’annonce.

-30-

Informations et demandes d’entrevues :

Véronique Laflamme, porte-parole du FRAPRU, cellulaire : 418 956-3403

@FRAPRU

Journée mondiale de l’habitat 2020: La pandémie expose la gravité de la crise du logement au Québec

La pandémie a aggravé le sort des personnes mal-logées les plus pauvres et mis en lumière les liens étroits et indissociables entre santé et droit au logement. La Journée mondiale de l’Habitat décrétée par l’ONU vise à rappeler le droit fondamental de tous et de toutes à un logement adéquat, que le Québec et le Canada se sont engagés à mettre en œuvre progressivement.  Alors que les prochaines vagues de la pandémie pourraient aggraver le sort des personnes mal-logées, il est temps que les gouvernements en fassent une priorité.

Lire la suite »

Discours du Trône : le FRAPRU espère une réorientation claire en faveur du logement social

Montréal, le 22 septembre 2020 – À la veille du discours du Trône, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) espère un signal fort de l’importance accordée par le gouvernement Trudeau à la crise du logement qui sévit au Québec et à travers le Canada. La pandémie ayant aggravé la crise du logement, il surveillera attentivement le message livré par la Gouverneure générale, espérant que de nouveaux investissements fédéraux dans le logement social y seront annoncés et que ceux-ci seront suffisants pour répondre à toute l’ampleur et la diversité des besoins en matière de logement.

Alors que le gouvernement Trudeau pourrait y confirmer sa volonté de renforcer le filet social le filet social, le FRAPRU rappelle que le retrait d’Ottawa dans le domaine du logement social en 1994 a sérieusement affaibli celui-ci, en privant la population canadienne de centaines de milliers de logements sociaux, dont 80 000 au Québec. Le regroupement pour le droit au logement espère que le discours du Trône annoncera une réorientation de la Stratégie nationale sur le logement en faveur du logement social et une augmentation significative des investissements dans ce secteur, afin d’atténuer les effets de la crise du logement et venir en aide aux ménages ayant des besoins impérieux de logement.

Lire la suite »

Entente fédérale-provinciale sur le logement : une bonne nouvelle qui devra être suivie rapidement d’investissements dans le logement social

Montréal, le 17 septembre 2020 – Le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) accueille avec soulagement l’annonce d’une entente enfin conclue entre Québec et Ottawa sur les sommes dédiées à la province dans le cadre de la Stratégie nationale sur le logement. Alors qu’une grave crise du logement touche des centaines de milliers de locataires du Québec, le regroupement espère que ce sera le signal de départ du grand chantier de 50 000 nouveaux logements sociaux qu’il presse le gouvernement Legault de mettre en branle.

Lire la suite »

Crise sanitaire et crise du logement: Le logement social doit être une priorité de Québec et d’Ottawa

Montréal, le 14 septembre 2020 – Alors que la pandémie a rendu visibles les conséquences dramatiques du mal-logement, que la pénurie de logements s’incruste et qu’une deuxième vague de contaminations de la Covid-19 risque d’aggraver les choses, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale, le Collectif pour un Québec sans pauvreté et le Réseau SOLIDARITÉ itinérance du Québec demandent aux gouvernements canadien et québécois de faire du logement social une priorité immédiate.

Selon le FRAPRU, les campements temporaires qui se multiplient à Montréal, tout comme le nombre de ménages locataires toujours sans logis 10 semaines après la journée traditionnelle des déménagements, sont autant de signaux d’alarme que les gouvernements ne peuvent ignorer plus longtemps. « En pleine pandémie, on ne peut abandonner les ménages qui habitent dans un logement insalubre et-ou surpeuplé, ceux qui sont évincés de leur logement ou pire, qui sont à la rue », s’inquiète la porte-parole du FRAPRU, Véronique Laflamme.

Lire la suite »

350 ménages locataires sans bail au 2 juillet

Montréal, le 2 juillet 2020 — Le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), qui a présenté ce matin son bilan de la journée des déménagements, prend bonne note de l’annonce aujourd’hui, par la Société d’Habitation du Québec, que le travail d’accompagnement auprès des ménages locataires demandant de l’aide pour se loger se poursuivra tant et aussi longtemps que de telles demandes s’exprimeront. L’organisme comprend que dans les municipalités où il n’y a pas de service d’aide les locataires à risque de se retrouver sans logement pourront continuer à s’adresser au Centre des relations avec la clientèle de la SHQ au 1 800 463-4315. Le FRAPRU demande au gouvernement de publiciser largement cette information. Alors que les critères d’admissibilité aux suppléments au loyer d’urgence peuvent être restrictifs à certains égards, il demande également que les locataires risquant une éviction dans les prochaines semaines parce que n’ayant pu payer leur loyer durant le confinement, n’en soient pas exclus.

Lire la suite »

Bilan du 1er juillet du FRAPRU – Crise du logement: une situation intolérable

Montréal, le 2 juillet 2020 – Au lendemain du 1er juillet, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) présente son 20e bilan de la journée des déménagements. L’état des lieux qu’il dresse est alarmant. L’organisme constate que la situation reste très tendue pour de trop nombreux ménages locataires québécois, affectés par la pénurie de logements locatifs, en contexte de pandémie. Le FRAPRU est très inquiet pour l’avenir, à court, moyen et à long terme, si le gouvernement québécois ne met pas en place les mesures adéquates pour mieux protéger les ménages locataires et ne finance pas rapidement le logement social à la hauteur des besoins.

Lire la suite »

Le FRAPRU demande à François Legault de faire de la crise du logement une priorité

Montréal, le 18 juin 2020 – À la veille de l’énoncé économique, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) clôt une série d’actions locales par un rassemblement devant les bureaux de la Coalition Avenir Québec (CAQ), dans le quartier Pointe-Saint-Charles, organisé conjointement avec le Regroupement Information logement (RIL). Le regroupement et ses membres réclament non seulement que l’aide promise pour les sans-logis du 1er juillet soit distribuée partout où des locataires en ont besoin, mais également que le gouvernement prévoit des investissements ambitieux dans le logement social au cours des prochains mois. Au même moment, des rassemblements se tiennent à Longueuil, devant le bureau de circonscription du ministre Lionel Carmant, et à Sherbrooke, devant celui de la députée caquiste Geneviève Hébert.

Alors que la crise sanitaire et la pénurie de logements mettent en évidence l’incapacité croissante du marché locatif privé à répondre aux besoins des locataires à modeste et à faible revenus, le FRAPRU demande au gouvernement Legault de consentir des investissements supplémentaires dans son plan de relance économique post-pandémie pour la construction de logements sociaux. Selon le regroupement, ces investissements sont incontournables pour que le logement puisse être réellement au cœur de la relance verte et solidaire visée par Montréal et plusieurs autres municipalités.

Lire la suite »

1er juillet: le gouvernement Legaut doit faire connaître largement l’aide disponible

Montréal, le 11 juin  2020 – À 3 semaines du 1er juillet, la ministre de l’Habitation Andrée Laforest a annoncé ce matin son plan d’action. Même s’il reçoit très favorablement l’annonce de 1800 suppléments au loyer d’urgence pour les ménages qui se retrouveront sans logis, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) déplore que les autres mesures soient du réchauffé. Alors que l’aide actuellement offertes aux ménages locataires en difficulté ne se résume qu’à une liste de logements trop chers, dans le contexte exceptionnel de crise sanitaire et de pénurie de logements préexistante, le regroupement craint qu’elles soient insuffisantes pour assurer « que personne ne se retrouvera à la rue », comme la ministre l’a affirmé ces dernières semaines.

Lire la suite »