Communiqués

Un Québec résilient aurait eu besoin de plus d’aide au logement

Québec, le 25 mars 2021 — « Le gouvernement n’a pas compris l’urgence d’agir », telle est la réaction du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) au troisième budget intitulé Un Québec résilient et confiant présenté aujourd’hui par le ministre des Finances, Éric Girard. Selon la porte-parole du regroupement pour le droit au logement, Véronique Laflamme, « pour améliorer la résilience du Québec comme il le prétend, le budget aurait dû prévoir des investissements beaucoup plus ambitieux pour le logement social et annoncer un plan sur plusieurs années ». Le regroupement est d’autant plus déçu que près de la moitié des investissements annoncés proviennent des fonds fédéraux

500 nouvelles unités pour tout le Québec !? Des besoins qui ne peuvent plus attendre

Alors que la pénurie de logements s’étend dans plusieurs municipalités et que les loyers montent en flèche, le FRAPRU est en partie soulagé que le gouvernement ait prévu le financement de nouvelles unités, comme lui demandaient non seulement les organismes communautaires, mais aussi de nombreuses municipalités. Or, les 500 unités budgétées sont très largement insuffisantes pour répondre rapidement aux besoins urgents des 244 120 ménages locataires qui avaient des besoins impérieux de logement lors du dernier recensement, et ce avant la pandémie et la pénurie des dernières années. « Comparativement aux besoins, ça semble une goutte d’eau Pour les regroupements communautaires en habitation, le seuil minimal était de 5000 nouvelles unités pour la prochaine année. La Ville de Montréal, à elle seule, demandait 1500 unités, pour pouvoir atteindre son objectif de 6000 logements sociaux durant le présent mandat de l’administration Plante, alors que celle de Québec en réclamait 500 par année pour les 5 prochaines années.. Selon le FRAPRU, le manque d’ambition du gouvernement Legault est d’autant plus inexplicable que le Québec disposait d’un montant rétroactif de plus de 132,6 millions $ reçu d’Ottawa, en vertu de la nouvelle Entente Québec-Canada sur le logement.

Le FRAPRU s’indigne que les conséquences dévastatrices du mal-logement et du manque de logements abordables mises en lumière durant la pandémie, ne soient pas prises en compte dans les priorités de la relance. « 500 unités, ça ne permettra pas de répondre aux besoins variés et urgents exprimés partout au Québec, comme ceux des personnes en situation d’itinérance, des femmes victimes de violence conjugale, des Autochtones vivant en milieu urbain, des personnes aînées, de celles en situation de handicap, des familles vivant dans des logements surpeuplés. Toutes ces personnes sont encore abandonnées et condamnées à attendre des mois pour accéder à un logement décent », déplore Véronique Laflamme.

Lire la suite »

Prochain budget du Québec: des investissements nécessaires pour le logement social destiné aux femmes victimes de violence conjugale.

Montréal, le 28 février 2021 —À une semaine de la journée internationale des droits des femmes et à la suite de trois féminicides en contexte conjugal en moins de 3 semaines, ayant arraché à la vie Elisapee Angma, Marly Edouard et Nancy Tremblay, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) et l’Alliance des maisons de 2eme étape pour femmes et enfants victimes de violence conjugale (Alliance MH2) lancent un cri du cœur pour le droit au logement des femmes victimes de violence conjugale, particulièrement mal prises en contexte pandémique et de pénurie de logement. Lors d’une conférence de presse, les deux regroupements ont sommé le gouvernement Legault de réagir en annonçant dès son prochain budget, les sommes nécessaires à un grand chantier de logements sociaux et le déblocage de 106 unités en maisons d’hébergement de 2ème étape, en attente d’approbation depuis 1 an et demi.

Lire la suite »

Logement social : les appels pour un plan d’investissement ambitieux dans le prochain budget se multiplient

Montréal, le 19 février 2021 – Alors que le gouvernement du Québec finalise son prochain budget, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) partage le sentiment d’urgence exprimé par les maires et mairesse des trois plus grandes villes du Québec qui ont pressé ce matin en conférence de presse le gouvernement québécois d’investir dans le logement social.

Alors que les plus récents Rapports sur le marché locatif de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) confirment que la pénurie de logement locatifs se poursuit et souvent s’aggrave dans toutes les régions métropolitaines du Québec, le FRAPRU souligne le large consensus en faveur d’investissements significatifs dans le logement social. Le regroupement espère ces demandes convaincront le ministre des Finances, Éric Girard, à en faire une priorité budgétaire. Selon le regroupement, pour éviter que la situation ne se détériore, le gouvernement Legault n’a d’autre choix que de présenter un grand chantier de logements sociaux. Ce grand chantier s’inscrirait parfaitement dans un plan visant une relance juste, verte et inclusive selon le regroupement.

Lire la suite »

Manifestation pour le logement social dans le Sud-Ouest de Montréal: la crise du logement doit trouver écho à l’Assemblée nationale!

Montréal, le 8 janvier 2021 – Alors que Le Sud-Ouest est le secteur montréalais où le loyer moyen a le plus augmenté depuis un an, une centaine de personnes et de membres des groupes montréalais du FRAPRU ont manifesté dans les rues de l’arrondissement ce matin, à l’appel du Regroupement Information Logement (RIL) de Pointe-Saint-Charles et du POPIR-Comité Logement. Au moment où le gouvernement du Québec prépare son prochain budget, les organismes veulent attirer l’attention sur les besoins criants de logements sociaux sur ce territoire, de même que partout au Québec. Des panneaux réclamant des investissements pour de nouveaux logements sociaux dès maintenant, seront installés sur le parcours de la manifestation qui se terminera devant le bureau de comté de la cheffe de l’opposition officielle, Dominique Anglade où une soupe populaire sera servie. Les groupes demandent que son parti fasse de la crise du logement une priorité de la rentrée parlementaire.

Lire la suite »

La pénurie de logements se poursuit au Québec

Montréal, le 28 janvier 2021 — Les Rapports sur le marché locatif publiés ce matin[1] par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) confirment que la pénurie de logement locatifs se poursuit et souvent s’aggrave dans toutes les régions métropolitaines du Québec, malgré les facteurs temporaires liés à la pandémie qui ont pu diminuer la demande dans les grandes villes depuis l’an passé. Les données de la SCHL confirment également que la hausse marquée du coût du loyer moyen continue. « Les rapports doivent convaincre les gouvernements de passer à la vitesse supérieure pour contrer les effets désastreux de cette crise », a réagi la porte-parole du FRAPRU, Véronique Laflamme.

Lire la suite »

Le FRAPRU lance une opération de visibilité: la crise du logement doit être une priorité budgétaire!

Montréal, le 24 janvier 2021 – Alors que le gouvernement du Québec poursuit ses consultations pré-budgétaires, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) a lancé ce matin une nouvelle opération de visibilité pour attirer l’attention du ministre des Finances sur les besoins urgents des ménages locataires à faible et modeste revenus. Des panneaux réclamant des investissements de Québec dans le logement social ont ainsi été installés aux alentours du parc Émilie-Gamelin, lieu de refuge de plusieurs personnes en situation d’itinérance dans l’arrondissement Ville-Marie. D’autres apparaîtront à Montréal et dans différentes villes du Québec, d’ici la fin des consultations pré-budgétaires.

Lire la suite »

Le FRAPRU affiche ses demandes budgétaires: Le logement social doit être une priorité du prochain budget

Avis aux médias

Montréal, le 22 janvier 2021 – Alors que le gouvernement du Québec prépare son prochain budget, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) lance une nouvelle opération de visibilité pour attirer l’attention sur les besoins urgents de logements sociaux, particulièrement en période de pandémie.

Lire la suite »

Publication des «indices» du Tribunal administratif du logement: Le FRAPRU invite les locataires à la vigilance face aux hausses de loyer et demande au gouvernement Legault de mieux les protéger

Montréal et Québec, le 20 janvier 2021 – Alors que la Régie du logement publie ses « pourcentages applicables pour le calcul des augmentations de loyer » pour 2021, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) s’inquiète de la généralisation des hausses importantes de loyer au Québec, des conséquences de ces hausses et du sort des ménages locataires les plus vulnérables.

Lire la suite »

Le FRAPRU demande à la ministre Andrée Laforest de défendre le logement social en vue du prochain budget

Montréal, le 13 novembre 2020 – Alors que les besoins de logements sociaux sont actuellement criants, le FRAPRU est déçu que Québec n’ait pas ajouté d’investissements, ni annoncé l’utilisation des sommes obtenues du fédéral dans sa mise à jour économique d’hier. « C’était le minimum espéré », souligne sa porte-parole, Véronique Laflamme. Au terme d’une semaine d’actions au cours de laquelle des affiches surdimensionnées rappelant l’urgence d’investir dans le logement social ont été installées dans plusieurs ville par des membres du FRAPRU, les porte-parole des 3 partis d’opposition se verront confier dans les prochains jours un message à remettre en main propre à la ministre Andrée Laforest. Cela a été fait cet après-midi, pour Andres Fontecilla, de Québec solidaire, à l’occasion d’un rassemblement organisé par l’Association des locataires de Villeray sur le site de l’ancien Hôpital Chinois, un site réservé à un projet de logement social qui ne pourra pas voir le jour sans nouveaux investissements du gouvernement québécois. Lundi, le Comité logement Rimouski fera de même pour Harold Lebel, du Parti québécois, à Rimouski, et le Comité logement Rive-Sud pour Marie-Claude Nichols, du Parti libéral du Québec, à Vaudreuil-Dorion.

Rappelant que la ministre de l’Habitation, Andrée Laforest, affirmait encore récemment que l’habitation est une priorité pour son gouvernement, le regroupement pour le droit au logement souhaitait un signal clair en faveur du développement du logement social dans la mise à jour économique, puisque les retombées de la construction de logement sociaux dans l’économie locale sont connues.

Lire la suite »

Mise à jour économique du gouvernement Legault: Le FRAPRU affiche l’urgence de financer le logement social

Montréal, le 8 novembre 2020 – D’ici à la mise à jour économique de jeudi, les membres du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) rappelleront au gouvernement Legault l’urgence de financer la construction de nouveaux logements sociaux. Pour ce faire, ils installeront une quarantaine d’affiches surdimensionnées dans plusieurs quartiers de Montréal, ainsi qu’à Québec, Sherbrooke, Gatineau, Châteauguay, Longueuil, Saint-Constant, Beauharnois et Rouyn-Noranda. Une première affiche a été installée au centre-ville de Montréal, ce matin.

Lire la suite »