Publications

Le bulletin numéro 133 du FRAPRU est sorti des presses.  Vous pouvez le consulter en ligne ici.
À court terme, mais pour assurer la pérennité des logements sociaux à long terme, le prolongement des subventions aux 531 100 logements sociaux existants au Canada qui en reçoivent encore, dont 113 650 au Québec, est un cheval de bataille important.
Des regroupements d’action communautaire autonome, dont le FRAPRU, qui réunissent quelque 4000 organismes de base établis sur tout le territoire québécois, se sont joints pour mener une campagne sur trois ans visant à obtenir un meilleur financement de base (aussi appelé « financement à la mission »), de même que la reconnaissance et le respect de leur autonomie, tel que promis dans la Politique gouvernementale sur l'action communautaire, adoptée en 2001.
Pourquoi une réserve de terrains ? Présentement, il y a un boom immobilier dans certains quartiers centraux de Montréal, où les terrains et les bâtiments s’y vendent comme des petits pains chauds ; certains pour construction immédiate et d'autres en attente, dans un but spéculatif.
En mars 2015, le budget du gouvernement libéral de Philippe Couillard annonçait des dépenses de 123 millions $ en cinq ans pour l’ajout de 5800 unités de supplément au loyer sur le marché privé, soit 1000 en 2015-2016 et 1200 au cours des quatre années suivantes.